Costiera Sorrentina

QUE VOIR, FAIRE, ET CUISINE TYPIQUE

La côte sorrentine est une partie de côte de la Campanie, situé au nord de la péninsule sorrentine, qui se montre dans le Golfe de Naples; à l’est il est délimité par Sant’Agata sui Due Golfi, une municipalité qui sépare la côte sorrentine de celle amalfitaine et au nord-ouest Castellamare di Stabia.
C’est une partie de côte trè connue partout dans le monde pour sa beauté naturelle, paysagère et gastronomique, ainsi que siège d’importantes installations touristiques. Le trait porte le nom de la ville de Sorrento, la ville la plus importante de la zone qui est le coeur de la côte. Dans le dos de la côte il y a les Monts Lattari et après celle-ci il y a la côte amalfitaine.
Enfin au bout de la côte il y a la zone naturelle Baia di Ieranto et aussi la zone naturelle marine protégée Punta Campanella.

QUE VOIR

Sorrento est l’une des destinations touristiques les plus souhaitables du Sud de l’Italie, située sur un plateau à pic sur la mer. C’est une ville riche de traditions, art culinaire, soirées mondaines et beautés naturelles, qui vaut la peine vivre 365 jours par an.
La meilleure façon la visiter est se promener, sans précipitation, entre les voies du shopping et le caractérisique centre historique, avec ses ruelles riches d’histoire et d’artisanat.
Il y a aussi beaucopu de monuments et d’édifices historiques. Dans la place principale on peut admirer l’imposante Cathédrale romane ou l’Église des Santi Felice et Baccolo du XIIème siècle, aussi connue par les citoyens de Sorrento comme Église du Rosario.
En suivant la voie principale on peut rejoindre les restes des anciens murs de Sorrento, d’origine romaine. Les murs comprenaient cinq portes d’accès à la ville et des tours d’observation des ennemis, surtout des pirates, qu’avant attaquaient et saccageaient la ville en remontant de la côte. Aussi l’Église de San Francesco a un charme particulier, elle conserve dans non intérieur des éléments provenant des temples païens. A côté de l’église on peut admirer le Cloître de San Francesco composé de colonnes at arcs de tuf et d’un jardin riche d’arbres et de fleurs colorés qui, au cours des saisons plus chaudes, brillent de la lumière du soleil. Le Cloître est aussi utilisé pour les mariages civiles, pour les événements musicaux et pour les expositions d’oeuvres d’art.
Un autre fleuron est la Villa Comunale Salvatore D’Esposito, qui offre un merveilleux belvedere sur le Golfe de Naples et sur la côte.
De plus, Sorrento constitue la porte d’entrée aux localités marines et aux sites arcgéologiques plus connus au monde comme entre autres: Capri, Pompei, Ercolano, Positano, Amalfi, Ravello, Naples et la ville de Sorrento elle-même qui offre structures équipées sur la plage sableuse ou sur la surface rocheuse.
Très suggestif est le bourg de Marina Grande, un littoral qui accueille une caractéristique marina.
Les origines de Sant’Angelo sont antérieures, d’environ deux siècles, à la fondation de Rome. A l’origine elle était habitée par les Étrusques, les Phéniciens et les Sunnites, et aujourd’hui ce petit village se caractérise par la calme de ses routes et par la beauté du paysage.
La municipalité, ainsi que la plupart du territoire de la péninsule sorrentine, offre un paysage varié avec vue sur la mer, sur la montagne, sur les profonds wallons et sur les étendues terrasses d’agrumes et d’oliviers.
Il faut mentionner la terrasse pamoramique de la Marinella, d’où on peut profiter pleinement de toute la beauté de la côte. D’une part elle se montre sur Sorrento, puis regarde vers Naples et enfin vers la merveilleuse Villa Nicolini, séjour du 18ème siècle à pic sur la falaise. Toujours de la Marinella on peut arriver à la plage homonyme, en parcourant à pied un ancien sentier d’époque romaine creusé dans les roches.
Piano di Sorrento est une petite ville qu’occupe la coeur de la peninsule sorrentine en confinant avec les municipalités de Meta, Vico Equense et Sant’Agnello.
Piano di Sorrento possède des très anciennes origines historiques, ainsi que les villes limitrophes. Une preuve est la détection des restes d’un village et d’une nécropole, près de la source de S. Massimo datant au IIème millénaire avant J.C.
La municipalité est divisée en hameaux et lieux comme celle de San Liborio, bourg médiévale caractérisé par anciennes maisons regroupés autour à la petite chapelle de S. Maria delle Grazie.

 

Entre les bâtiments de plus grand intérêt on mentionne: la fameuse Villa Fondi de Sangro, Villa Lauro, le château Colonna, la Basilica di San Michele Arcangelo, l’Église della Santissima Trinità et l’Église della Misericordia.
Piano di Sorrento vante d’une prospère végétation de châtaigniers, dans la Selva di Santa Caterina, et de bosquets de hêtres et chênes, soit sur le Mont Vico Alvano, que dans la localité Scaricatoio devant les îles Li Galli.
Différents cours d’eau source traversent la petite ville, comme la Casa d’Ardia, Bassa Pezzella, Lamma, S. Massimo, Cassano.
Meta est une petite municipalité marine qui se montre sur le Golfe de Naples.
Parmis ses plages on mentionne: la Marina di Alimuri, la plus grande plage publique de sable de toutre la région péninsulaire et la plage en galets de Meta.
Vico Equense se lève dans la partie méridionale du Golfe de Naples. Parmis les attractions naturalistes, au-delà des thermes de la voisine Scrajo, on mentionne le Mont Faito, d’où on accède confortablement par la téléphérique, ou, pour les plus intrépides, par un chemin tracé. De son sommet on peut bénéficier de la vue panoramique sur toute la Pénisule Sorrentine et sur la Côte Amalfitaine.
Il faut aussi visiter le Château Giuso pour sa position qui surplombe sur la mer.
La municipalité de Massa Lubrense se situe à l’extrémité de la Peninsule Sorrentine.
Sa côte est mouillée par les deux Golfes de Naples et Salerne. Le centre du pays est un tranquille bourg avec palais es maisons du 19ème siècle. Le territoire est un paradis naturel riche d’histoire, traditions et attractions naturalistes avec plus de 100 sentiers qui donnent une expérience sensorielle globale.
On reste fascinés par des paysages pictoresques qu’on voit en marchant sur ces chemins et par les parfums des agrumeraies, qui se propagent dans l’air, ou encore par les luxuriants couleurs des oliviers, qui entourent la mer turquoise et cristalline.
Un autre petit coin de paradis est la zone marine protégée de la célèbre Punta Campanella, inscrite au patrimoine WWF, avec son ancienne tour d’observation sarassine, qui se montre sur l’île de Capri et sur la célèbre baie de Ieranto des eaux cristallines.
Il faut aussi citer les bourgs marines de Puolo, Termini et Nerano.
Sant’Agata et Nerano sont deux petits villages voisines, hameaux de Massa Lubrense.
Sant’Agata montre à ouest sur l’île de Capri et au sud sur les îlots des Li Galli. En promenant dans la voie principale on peut arriver au Monastero del Deserto bâtie par les frères Carmélites en 1679.
La localité est aussi riche de sentiers, parfois inaccesibles, qui conduisent à des lieux à couper le souffle comme par exemple la Baie di Ieranto des eaux cristallines, qui se lève dans la zone marine protégée de Punta Campanella. Dans cette zone on peut organiser des excursions en bateau et des plongées sous-marines.

CUISINE TYPIQUE

Pour les amateurs de la bonne cuisine, Sant’Agata offre une variété de restaurants et de lieux connus pour leur tradition gastronomique et qui tourne autour les spécialités de mer.
Puis il ne manquent pas les spécialités fromagères y compris les fromages des Monts Lattari une véritable gourmandise pour les palais plus raffinés.
Nerano est le village marine à côté de Sant’Agata, une perle rare intégrée dans la Côte Amalfitaine qui est aimée pour ses grottes sous-marines, pour ses criques, pour le centre pictoresque, pour les restaurants typiques.

QUE FAIRE

Les Bagni della Regina Giovanna D’Angiò, souveraine de Naples, sont l’un des sites archéologiques plus connus de la Péninsule Sorrentine, qui se trouvent en direction de Massa Lubrense, long via Capo, jusqu’à arriver à Capo di Sorrento. Ils sont imprégnés d’histoire, nature et légende. En effet on raconte que la reine avait l’habitude de prendre son bain dans ces eaux entre 1371 et 1435. Un arc naturel permet à l’eau de se déverser en haute mer en face de la falaise. A l’extrémité de la pointe de la Péninsule Sorrentine, où la légende raconte de la rencontre de Ulysse avec les sirènes tentatrices, et où les Romains vénéraient la déesse Minerve, se lève Punta Campanella. Une magnifique réserve naturelle qui protège environ 40 km de côte et la mer en avant, qu’elle est qualifiée comme zone particulièrement protégée d’intérêt Méditerranéen.
La réserve offre un paysage d’une valeur inestimable, caractérisé par cavités naturelles dont la plus spectaculaire est la Grotte della Cala di Mitigliano.
On organise des visites guidées et il y a beaucoup de centres conventionnés pour organiser fascinantes plongées.
Parmis les plages de Vico Equense on mentionne la plage de Scrajo, caractérisée par un crête raide qui tombe sur les limpides eaux de la mer, qui sont particulièrement propres et fraîches parce que des nappes tout le temps arrive eau thermale. En effet elle est aussi siège thermale des plus pures sources naturelles d’eau sulfureuse hébergées à l’intérieur du Lido de Scrajo Mare.
Dans les villages de Sant’Agata et de Nerano on trouve la plage de galet de Recommone, située entre Marina del Cantone et le Fiordo di Crapolla. Elle est une destination des touristes du monde entier qui sont disposés à parcourir environ deux heures de chemin sur un sentier panoramique qui penche sur le Golfe de Salerne. La plage est équipée avec des établissements balnéaires et un suggestif restaurant à l’extérieur sur la mer “La Conca del Sogno”.
La vie nocturne dans la Peninsule Sorrentine offre nombreuses possibilités de divertissement qui vont des loisirs culturels aux événements mondains, spectacles traditionnels, fêtes foraines, gastronomie locale et dégustation de produits typiques de la cuisine napolitaine; l’ensemble vécu dans une atmosphère hors du temps, dans un incroyable scénario naturel qui réjouit corps et esprit.
Il y a beaucoup de fonds marins qui méritent d’être explorés avec des audacieuses plongées. En particulier au large du petit porte de Massa Lubrense est aperçu l’écueil de vervece. Un îlot d’une rare beauté et partie de la Zone Marine Protégée de Punta Campanella dans la zone “A”, c’est-à-dire, celle qui bénéficie d’une maximale protection. Ses magnifiques fonds offrent des murs rocheux qui descendent au-delà des 50 mètres, et qui sont peuplées par nombreuses espèces marines. A 12 mètres on peut voir la statue en bronze de la Vierge de Vervece, protectrice des plongeurs, qui est célébrée par une ravissante procession sous l’eau, le deuxième dimanche de Septembre, pour la fête traditionnelle de la Vierge.

Protezione antifrode

Facile da utilizzare

Miglior prezzo garantito

Assistenza 7/7

Strutture certificate

Prenotazione immediata

Hai bisogno di assistenza per la tua prenotazione?

Supporto di registrazione Amami Viaggi

Tel. +39 089 9713931
E-mail info@amami.it
Chercher

août 2022

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

septembre 2022

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
1 Personnes
Size
Price

Compare listings

Compare
×